dimanche 20 mars 2016

L'homme est fin, mais aussi racine...





Enfant solaire dans un cadre de lumière,
Enfant au regard de couleurs 
Enfant triste aussi à la bouche pincée.
Enfant de démesure et du paradoxe,

La géométrie  opère comme un filtre de pâleurs
Cercle de beauté, il s'offre à peine altéré de limitations verticales
Symétries retenues, copies meurtries:  visage  blessé :
L’idée touche à la coupure : le visage immobile échappé à l’attache du corps enfiévré.
Et l’enfant me regarde comme un abîme posé sur un socle de glaçure.
Pomme d’oranger sur un fond de papier souillé,
Son regard infini lisse le profil des choses:
Derrière la honte, la dernière innocence du monde.
L’enfant est un rêve et sa vie un songe mourant.
Son face à face brûlé devient phare, et m’invite au port.

                                                         Serge De La Torre le 20/03/2016

Vous êtes autorisé à :

  • L'Offrant ne peut retirer les autorisations concédées par la licence tant que vous appliquez les termes de cette licence.

Selon les conditions suivantes :

  • Attribution — Vous devez créditer l'Œuvre, intégrer un lien vers la licence et indiquer si des modifications ont été effectuées à l'Oeuvre. Vous devez indiquer ces informations par tous les moyens raisonnables, sans toutefois suggérer que l'Offrant vous soutient ou soutient la façon dont vous avez utilisé son Oeuvre.
  • Pas d’Utilisation Commerciale — Vous n'êtes pas autorisé à faire un usage commercial de cette Oeuvre, tout ou partie du matériel la composant.
  • Pas de modifications — Dans le cas où vous effectuez un remix, que vous transformez, ou créez à partir du matériel composant l'Oeuvre originale, vous n'êtes pas autorisé à distribuer ou mettre à disposition l'Oeuvre modifiée.
  • Pas de restrictions complémentaires — Vous n'êtes pas autorisé à appliquer des conditions légales ou des mesures techniques qui restreindraient légalement autrui à utiliser l'Oeuvre dans les conditions décrites par la licence.