dimanche 12 février 2017

Quand le coeur ne crie plus de la souffrance des autres...



Oui, vraiment, Il y a quelque chose de bancal !

Dès que la motivation de vie devient l'argent et son acquisition, dès que l'enrichissement individuel devient le sens essentiel des actes de l'homme, et qu'on oublie de se poser la question de ce qu'il devrait servir: la redistribution la plus juste possible de tous.

Notre civilisation libérale est fondée sur ce paradigme : gagner plus, vous serez plus.
Elle ne sait même plus se scandaliser de l'existence des pauvres et laisse mourir des humains à nos portes.

capcomp.PNGhttp://www.vireux-rive-gauche.fr/index.php?post/2015/12/23/Un-million-de-travailleurs-pauvres-en-France

Ce matin, on a voulu me faire pleurer sur la ruine qui menace Johnny Deep.
Il dépense depuis des années 2 millions d'euros par mois. Il a 14 voitures de luxe, plusieurs châteaux, des yachts, et ne se déplace qu'en jet privé.

Mon ami Maurice, lui, depuis des années travaille autant qu'il peut, et ne trouve chaque mois, d'emploi que quelques heures durant. Il vit à Paris, mais dort dans une cage d'escalier dont le propriétaire accepte de ne pas le rejeter. Il se douche chaque jour aux bains Municipaux.

Oh! On a trouvé un nom à son statut, c'est même sensé lui tenir chaud ou lui suffire: on dit que c'est un travailleur pauvre ou un S.D.F.

Cherchez le bug, cherchez ce qu'il peut y avoir de bancal : la pauvreté qu'on accepte et qui ne fait plus rien, qui est devenue ordinaire et acceptable, pourvu qu'on ne la voit pas trop.
L' éthique est perdue et n'intéresse plus personne.
La légalité seule semble à peu près encore faire la limite à ne pas franchir. Et encore cherchera-ton à coup d'avocats bien payés et de procédures limites à la contourner .
Je dis que là se trouve le hic, même si je n'ai pas ou plus la naïveté de croire à la possible existence du paradis sur terre (ou ailleurs! Les marchands de paradis post-mortem sont de si bon menteurs ; j'en connais de ces injustes prêcheurs qui font des paradis qu'ils promettent des machines à faire au moins leur propre fortune ).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire